PHILIPPE PIGUET
« A la régulière »
2011

Text extracted from the press release of the exhibition « A la régulière » , 2011, Maison des Arts de Malakoff, FR

A la régulière

Attentif à son environnement le plus immédiat, l’artiste développe une œuvre qui se saisit du réel pour en proposer une transcription figurée qui l’excède en s’appliquant à en reprendre dans les moindres détails un point de vue caractéristique. Passionné de culture hip-hop, Julien Beneyton a une façon de brosser le quotidien de la ville sur le même tempo festif et revendicatif que les musiciens qui ont porté cette forme d’art au plus haut. « Á la régulière », comme le proclame le titre de l’exposition emprunté à Dany Dan, l’un des premiers dans le genre, dont le peintre a fait un grand portrait (coll. FNAC) également présenté dans l’exposition.

Figuratif, l’art de Beneyton est fondamentalement requis par l’humain et la socialité. Paradoxalement, si les scènes ou les portraits qu’il fixe sur la toile ou brosse sur le papier, si les sculptures qu’il confectionne s’apparentent à un arrêt sur image et offrent à voir des compositions comme saisies sur le vif, elles sont le fruit d’une lente et laborieuse élaboration. C’est dans cet écart que l’artiste prend ses distances avec le réel pour mieux l’incarner.

Philippe Piguet,

< Back